Vous êtes ici : AccueilArticlesRecherche › Le projet Edu-3D reçoit 2…
Imprimer
Recherche

Le projet Edu-3D reçoit 2 millions d’euros au titre des investissements d’avenir.

L’appel à projets « Technologies de l’e-éducation » du programme des investissements d’avenir a abouti à la désignation, le 20 mars, de dix projets parmi les 55 présentés. Ils bénéficieront d’une aide globale de 8,3 millions d’euros. Parmi les projets retenus, le projet Edu-3D, piloté par Télécom Bretagne, vise à concevoir  une chaîne de production de ressources 3D innovantes, mettant en phase l’enseignement avec les  nouvelles exigences de la  société de l’information et de la communication.

Edu-3D  va  proposer des usages et des services opérant une authentique rupture avec les pratiques d’enseignement fondées sur des ressources traditionnelles. Le projet intègre une réflexion globale sur le modèle économique et le marché sous-jacents ainsi que sur l’acceptabilité cognitive des technologies 3D en prenant en compte les aspects ergonomiques, physiologiques ou de confort dans leur utilisation. Il fait également des propositions concrètes en matière de formation des enseignants à l’utilisation de ces technologies et à la valorisation des ressources par des protocoles de  réutilisation/adaptation dans des contextes éducatifs variés. L’objectif à terme est la conception, la production, l’utilisation, l’évaluation et la standardisation d’un ensemble de contenus, mais, aussi, la définition des modes opératoires qu’ils exigent (en matière de prise en main et d’application), au service de « l’e-classe » du XXIe siècle.

Onze classes pilotes vont expérimenter la 3D pour l’apprentissage de l’histoire-géo

Des collégiens font l'apprentissage de la géographie en 3D.

L’ambition du projet est de pallier les déficits d’une offre encore balbutiante et faible en matière de production, d’utilisation et d’évaluation de ressources 3D. Sur le plan de l’application pédagogique, l’objectif est de constituer des bibliothèques de contenus 3D de grande plasticité permettant leur réutilisation par les enseignants au sein de situations d’apprentissage variées. Onze classes-pilotes de 4ème et 5ème  ont été sélectionnées pour servir l’expérimentation dont une au collège de Kerallan de Plouzané. Les programmes concernés sont ceux de la géographie/géologie et  d’histoire de l’art. Le consortium est constitué du Centre régional de documentation pédagogique (Académie de Créteil), des Éditions Hachette, de la société de production de contenus R2D1, du fabricant de lunettes actives 3D Eyes3Shut et des sociétés informatiques  Texas Instrument et NEC Europe.

Le projet a été doté de deux millions d’euros.Télécom Bretagne y est représentée par trois de ses départements de recherche : Informatique, Logique des usages, sciences sociales et de l’information et Optique.

Contact :  Ioannis Kanellos, professeur au département Informatique – 02 29 00 14 35 –ioannis.kanellos@telecom-bretagne.eu.
Voir aussi le communiqué de presse du gouvernement.
1commentaire
  • imprimante 3d fonctionnement # 18.9.2013 / 21:46 › répondre

    J’étudie les sciences appliquées et pour avoir discuté avec pas mal de professionnels et d’industriels sur les technologie, la 3d c’est vraiment l’avenir. Que ce soit dans l’imagerie ou l’impression, la 3d offre des perspectives d’emplois et de de développement absolument énormes.

Nom*

Courriel*   Créer une icône

Site web

Anti-spam :* somme de 3 + 6 ?

(Comment créer une icône / un avatar ?)